Chargé·e de production spectacle vivant

Du 22 août au 21 décembre 2022

Conventionnée par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée (2019 / 2022)

Date limite de candidature : le jeudi 09 juin 2022

Cette action de formation s’adresse à des personnes en voie de professionnalisation visant l’exercice du métier de chargé·e de production dans le secteur de la culture et du spectacle vivant (création de structure, événement, poste, etc.).

Dossier de candidature

 

  • Date limite de candidature : le jeudi 09 juin 2022.
  • Pour toute demande d’informations ou pour recevoir le dossier de candidature : infostage@federation-octopus.org / 07 64 80 16 60.
  • Une réunion d’information aura lieu le jeudi 14 avril 2022 à 10h (en distanciel via ZOOM).
    Si vous souhaitez vous inscrire, merci de me le signaler par mail à infostage@federation-octopus.org (en précisant : prénom – nom – mail – téléphone).

Dates - Durée - Coût - Lieu

Dates et durée

Du 22 août au 21 décembre 2022.

La formation dure 600 heures (411 heures de théorie en centre / 189 heures de stage en entreprise).

Financement

11 places financées par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée pour les demandeurs d’emploi.
4 places ouvertes aux autres financements (nous contacter pour un devis personnalisé).

Coût de la formation

8000 €

Lieu

Octopus – 17 rue Valentin 31400 Toulouse

Site non accessible aux personnes à mobilité réduite. Merci de prendre contact avec notre référente handicap : 07 64 80 16 61 / formation@federation-octopus.org

Objectifs de la formation

  • Élaborer les budgets de production et d’exploitation et établir le plan de trésorerie,
  • Appliquer ou faire appliquer les procédures administratives,
  • Planifier les différentes phases de production et préparer et vérifier les dimensions techniques, logistiques et de sécurité d’une production artistique,
  • Coordonner et manager l’activité des équipes du projet,
  • Identifier les caractéristiques du projet afin de préparer les supports de communication et de pilotage liés à la production,
  • Caractériser les programmateurs et partenaires financiers,
  • Préparer un plan de communication, concevoir et produire les outils de communication print et numérique.

Public et prérequis

Public :

Formation tous publics, accessible aux demandeurs d’emploi, salariés ou intermittents du spectacle ayant le projet de se professionnaliser dans le secteur de la production et pouvant justifier d’un minimum d’expérience.

Prérequis :

1. Critères administratifs :

• Être âgé·e de 18 ans au minimum.

• Diplôme : niveau Diplôme national du Brevet

+ Pour les personnes candidatant sur une place financée par la Région :

• Être demandeur·euse d’emploi.

• Ne pas avoir bénéficié d’une formation qualifiante financée sur fonds publics dans les douze mois précédant le début de la formation visée.

2. Compétences comportementales liées au métier envisagé :

• Disponibilité et capacité à suivre une formation à temps plein durant quatre mois.

• Avoir de bonnes qualités relationnelles (aptitude au travail en équipe).

• Avoir une grande motivation.

• Résistance au stress et à la fatigue.

3. Expérience professionnelle :

• La formation doit s’insérer dans un projet réfléchi pour et par le·la candidat·e.Le·la candidat·e doit justifier d’une expérience professionnelle, bénévole et/ou associative : au moins 3 expériences sur les 3 dernières années civiles dans le secteur culturel ou dans un autre champ d’activités qui permette des transferts de compétences (fournir justificatifs)

Peuvent être étudiés les contrats, attestations employeurs, attestations bénévolat (si activité confiée en lien avec la production et précisée sur l’attestation), PMSMP via Pôle emploi (fournir bilan), stage en entreprise (fournir convention ou attestation), etc.

4. Connaissances générales :

• Bonne culture générale et artistique.

• Forte sensibilité pour le milieu du spectacle et de la culture.

• Niveau seconde générale en informatique et anglais.

• Être familiarisé·e à l’utilisation des ordinateurs (navigation web, bureautique, mailing, etc).

5. Connaissances professionnelles :

• Il est souhaitable d’avoir au préalable une certaine connaissance du milieu du spectacle et notamment du secteur de la production (par exemple les conditions d’exercice du métier), suffisamment pour pouvoir se projeter de manière réaliste dans le métier de chargé·e de production.

Nous nous efforcerons également de privilégier l’égalité femmes / hommes au niveau du recrutement.

Parmi les personnes possédant les prérequis cités ci-dessus, sont prioritaires en premier lieu les personnes issues de dispositifs régionaux prioritaires (Projet Pro, ER2C, etc.), ainsi que les personnes non diplômées.

Programme

Formation inscrite au RNCP code 16948, certification niveau 5 (nomenclature Europe)

Autorité responsable de la certification : ECAD Consultants – IESA

Code NSF : 323 – Techniques de l’image et du son, métiers connexes du spectacle

 

 

 

Module n°1 – Préparer les supports et outils de communication pour rechercher des partenaires (84h)

  • Appréhender le secteur du spectacle dans ses aspects économiques, socio-professionnels et politiques.
  • Caractériser les programmateurs et partenaires financiers.
  • Identifier les différents réseaux de diffusion et de programmation pour vendre le projet.
  • Élaborer et suivre le plan de communication d’une production artistique.
  • Communiquer et pitcher un projet artistique auprès des partenaires.
  • Exporter un projet artistique à l’international.
  • Maîtriser les enjeux et les évolutions du secteur (égalité, éco-responsabilité, accessibilité, etc.).

 

Module n°2 – Élaborer et suivre les budgets et le plan de trésorerie de la production artistique (98h)

  • Construire, analyser et suivre un budget et un plan de trésorerie pour assurer la viabilité du projet
  • Maîtriser les fondamentaux d’Excel appliqué à la production
  • Appliquer les règles comptables et fiscales liées à la nature juridique des projets menés
  • Élaborer les dossiers de demande de financements, de subventions ou d’aides auprès des partenaires publics ou privés, et/ou des sociétés civiles et assurer leur suivi

 

Module n°3 – S’assurer de la validité juridique et administrative des opérations, contrats et conventions liés à la production (84h)

  • Contribuer au respect des réglementations liées au spectacle vivant : droit social, règlements de sécurité, droit commercial, propriété intellectuelle, etc.
  • Appréhender les spécificités des différentes structures juridiques.
  • Maîtriser l’environnement juridique de l’artiste et les droits d’auteurs / droits voisins.
  • Maîtriser les différents types de contrats de spectacle vivant et leurs spécificités.
  • Connaître les spécificités du régime de l’intermittence du spectacle.
  • Appréhender les mécanismes de la paie.

 

Module n°4 – Organiser et coordonner l’ensemble des activités relatives au projet (49h)

  • Méthodologie de montage d’une production artistique.
  • Coordonner et manager l’activité des parties prenantes impliquées dans la production artistique.
  • Évaluer les moyens et les contraintes techniques du projet de production.
  • Préparer et vérifier les dimensions techniques, logistiques et sécurité d’une production artistique.
  • Communiquer avec les parties prenantes du projet en une ou plusieurs langues.

 

Module n°5 – Pérenniser et sécuriser son parcours professionnel (96h)

  • Reformuler et/ou déterminer l’avancée de son projet professionnel.
  • Identifier ses compétences et valoriser son parcours.
  • Préparation aux examens, révision tutorée.

 

Module n°6 – Stage en entreprise (189h)

La période de stage en entreprise se déroulera dans un établissement choisi et démarché par le·la stagiaire du 14 novembre au 19 décembre 2022. Objectifs visés :

  • Mettre en pratique les connaissances acquises précédemment,
  • Être confronté·e à la réalité du secteur,
  • Favoriser les contacts avec les professionnels pour une meilleure insertion.

Il est vivement conseillé de débuter sa recherche de stage en amont de la formation.

 

Intervenant·e·s et référent·e·s - Organigramme de l’organisme

Intervenant·e·s et référent·e·s

L’équipe de formateur·rice·s est constituée d’une trentaine de professionnels en activité du spectacle vivant (liste détaillée disponible dans le programme).

Organigramme de l’organisme :

Méthodes et moyens pédagogiques - Évaluation et suivi de la formation

Méthodes et moyens pédagogiques

Alternance d’une méthode participative et d’une méthode active afin de permettre les apprentissages à travers la réalisation d’une production concrète, à partir des situations de travail : mises en pratique, études de cas, projets en sous-groupes, etc.

Les supports et documents pédagogiques de la formation sont mis à disposition via un espace partagé en ligne. Une plateforme collaborative est utilisée pour favoriser les échanges d’informations entre les stagiaires et Octopus.

Un espace documentaire est à disposition sur demande des stagiaires qui ont la possibilité de consulter et d’emprunter des ouvrages et revues spécialisées. Une liste des ressources accessibles est communiquée à l’entrée en formation.

Évaluation et suivi de la formation

Obtention d’une certification RNCP code 16948 de niveau 5 « Chargé de production de projets artistiques ».

Le·la candidat·e doit valider 4 blocs de compétences :

1- Préparer les supports et outils de communication pour rechercher des partenaires

2- Élaborer et suivre les budgets et le plan de trésorerie de la production artistique

3- S’assurer de la validité juridique et administrative des opérations, contrats et conventions liés à la production

4- Organiser et coordonner l’ensemble des activités relatives au projet

Les principales composantes de la certification s’articulent autour de la réalisation d’un projet et d’un dossier de production / diffusion démontrant la capacité du·de la candidat·e à accompagner, mettre en œuvre et organiser la réalisation d’un projet artistique dans toutes ses dimensions (financières, budgétaires, administratives) ainsi qu’à assurer sa promotion et sa communication. Le·la candidat·e devra produire et présenter oralement devant un jury un dossier et ses livrables selon les compétences visées. Il·elle devra également se soumettre à des cas pratiques à partir de données réelles visant à valider des compétences techniques (budget, plan de trésorerie, contrats). En cas de non obtention ou obtention partielle du titre, le·la candidat·e peut se représenter au jury de la promotion N+1.

 

Les acquis du·de la stagiaire sont également évalués au cours du déroulement de la formation : les intervenants les soumettent à des exercices de mise en pratique individuelle ou en groupe, suivis d’une correction collective. Des questionnaires d’auto-évaluation des acquis sont transmis aux stagiaires.

Des entretiens individuels de suivi de projet sont positionnés tout au long du parcours. Ils permettent un accompagnement personnalisé, adapté aux besoins et aux attentes du·de la stagiaire.

En outre, l’organisme soumet aux stagiaires à chaque fin de module un questionnaire de satisfaction portant sur le contenu, son rythme, sur les capacités de l’intervenant·e à transmettre son savoir, etc.

Modalités de candidature

Sélection sur dossier et entretien. 

  • Appel à candidatures : février 2022.
  • Clôture des candidatures : le jeudi 9 juin 2022.
  • Une première sélection est effectuée après lecture des dossiers de candidature.
  • Entretien devant jury : les 28 et 30 juin 2022.
  • Sélection finale : première quinzaine de juillet 2022.
  • Les candidats non sélectionnés reçoivent un courrier individualisé précisant les raisons du refus.

Indicateurs de résultats

Promotion 2021

100% des stagiaires considèrent que les objectifs fixés au départ ont été atteints.

100% des stagiaires recommanderaient cette formation à leur entourage.

100% des stagiaires sont globalement très satisfaits ou satisfaits de la formation.

Merci à tous nos partenaires et à toutes les structures accueillant les stagiaires dans le cadre du stage en entreprise.

 

Notre organisme de formation a obtenu la double certification qualité Qualiopi/Certif’Région au titre de la catégorie « Actions de formation ».