Technicien·ne son spectacle vivant

Du 04 novembre 2019 au 17 avril 2020

 Conventionnée par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée pour 2019 / 2022

 Ouverture des candidatures : avril 2019

 

Dossier de candidature

 

logo_pdf 
  • Pour recevoir le dossier de candidature et le dossier pédagogique, merci d’envoyer un mail à infostage@federation-octopus.org
  • Réunion d’information : le mercredi 12 juin à 10h (locaux d’Octopus). Inscription obligatoire par mail à infostage@federation-octopus.org

Dates - Durée - Lieux

Dates et durée

Du 04 novembre 2019 au 17 avril 2020.

La formation dure 644 heures (574 heures de théorie en centre / 70 heures de stage en entreprise).

Lieux

Les cours se dérouleront à Toulouse et en Région – en cours de positionnement (Studio Césame, Art’Cade, etc.).

Coût de la formation et indemnisation

Coût

12 places financées par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée pour les demandeurs d’emploi.

Pas de places ouvertes aux autres financements.

Indemnisation

Pôle emploi pour les personnes ayant des droits ouverts.
Pour les personnes non indemnisées Pôle emploi, possibilité d’indemnisation Région pendant la formation, qui sera étudiée une fois la sélection faite avec le pôle formation.

Important :
en ce qui concerne le calcul des heures pour l’ouverture de droits à l’intermittence, il faut savoir que le cadre est le suivant :
– toute personne suivant une formation et étant indemnisée par le Pôle emploi durant cette période ne pourra faire valoir aucune heure de formation dans le calcul de ses heures.
– toute personne suivant une formation et étant rémunérée par l’ASP (concerne les personnes n’ayant pas droit à une rémunération Pôle emploi) pourra faire valoir jusqu’à 338 heures de formation pour le calcul de ses heures.

Dans tous les cas, seul le Pôle emploi est habilité à vous délivrer des informations personnalisées. Merci de contacter directement votre agence ou le 3949.

Objectifs pédagogiques

Le technicien son participe à la mise en œuvre et à l’exploitation d’un dispositif de captation ou de diffusion sonore. Lorsqu’il travaille pour le spectacle vivant, le technicien son prépare, installe, met en œuvre, règle et exploite le système de sonorisation.

Public et prérequis

Demandeur·euse d’emploi, intermittent·e ou non ayant le projet de se professionnaliser dans le secteur de la sonorisation live et pouvant justifier d’un minimum d’expérience dans le domaine.

1. Critères administratifs (âge, diplôme, certificat médical…) :

  • Être âgé·e de 18 ans au minimum.
  • Être demandeur·euse d’emploi
  • Diplôme : au minimum le niveau Diplôme National du Brevet.
  • Ne pas avoir bénéficié d’une formation qualifiante financée sur fonds publics dans les douze mois précédant le début de la formation visée.

2. Aptitudes physiques :

  • Être en bonne forme physique, en capacité de porter des charges lourdes.
  • Ne pas avoir de contre-indication (problèmes d’audition, problèmes de dos, vertiges, problèmes de vue).
  • En cas de handicap, à voir au cas par cas avec notre référente : formation@federation-octopus.org.

3. Compétences comportementales liées au métier envisagé :

  • Capacité à suivre une formation à temps plein durant six mois.
  • Résistance au stress/fatigue et bonne forme physique.
  • Faire preuve d’une grande motivation.
  • Aptitude au travail en équipe

4. Expérience professionnelle :

  • Avoir un projet professionnel en lien avec le domaine de la sonorisation, validé par de l’expérience professionnelle.
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins un an est souhaitable (fournir justificatifs).
  • Le cas échéant : avoir au moins 3 expériences sur la dernière année (fournir justificatifs) > Peuvent être étudiés les contrats, attestations employeurs, attestations bénévolat (si activité confiée en lien avec la sonorisation et précisée sur l’attestation), PMSMP via Pôle emploi (fournir bilan), stage en entreprise (fournir convention ou attestation)…

5. Connaissances générales :

  • Niveau seconde générale en informatique, anglais et mathématiques.
  • Posséder des notions de base en électricité.
  • Être familiarisé·e à l’utilisation des ordinateurs.
  • Avoir une culture musicale variée.

6. Connaissances professionnelles :

  • Il est souhaitable d’avoir au préalable une certaine connaissance du milieu du spectacle et notamment du secteur technique (par exemple les conditions d’exercice du métier), suffisamment pour pouvoir se projeter de manière réaliste dans le métier de technicien·ne son live.

Nous nous efforcerons également de favoriser l’égalité hommes / femmes dans le recrutement.

Parmi les personnes possédant les prérequis cités ci-dessus, sont prioritaires en premier lieu les personnes issues de dispositifs régionaux prioritaires (Projet Pro, ER2C, etc.), ainsi que les personnes non diplômées.

Programme

Sous réserve de modifications.

Le programme de la formation est présenté sous forme de blocs de compétences liées aux principales activités d’un·e technicien·ne son, selon le référentiel métier « Technicien·ne son » de la CPNEF-SV.

• Module « La technique audio – Tester, entretenir, préparer et conditionner un parc de matériel » (225 heures)

Attendus en termes de compétences :

  • Comprendre le phénomène sonore et l’outil technique de sonorisation.
  • Adapter l’outil technique aux besoins de la sonorisation.
  • Savoir identifier le matériel.
  • Exécuter des opérations électriques dans un environnement présentant un risque d’origine électrique.

• Module « Implanter et exploiter en sécurité un système de sonorisation » (271 heures)

Attendus en termes de compétences :

  • Implanter en sécurité un système de sonorisation.
  • Exploiter un système de sonorisation simple en autonomie.
  • Assister le régisseur son.
  • Analyser le risque électrique dans une situation de travail et prendre les mesures de sécurité adaptées.
  • Réaliser un acte de sonorisation en situation réelle avec des musiciens professionnels.

• Module « Construire son écoute critique et adapter sa pratique aux choix musicaux » (56 heures)

Attendus en termes de compétences :

  • Développer une écoute analytique.
  • Construire et enrichir sa culture musicale.
  • Connaître et analyser les instruments de musique (classification, histoire).
  • Être en capacité de justifier ses choix techniques en fonction des styles musicaux.

• Module « Pérenniser son parcours professionnel et développer ses compétences » (78 heures)

Attendus en termes de compétences :

  • Comprendre et analyser le secteur professionnel du spectacle vivant.
  • Acquérir et maîtriser des techniques de recherche d’emploi.
  • Évaluer, prévenir et gérer les risques auditifs auxquels sont exposés les personnels et le public des manifestations culturelles et événementielles.

• Module « Stage en entreprise »

La période de stage en entreprise, 70 heures (2 semaines) se déroulera dans un établissement choisi et démarché par le·la stagiaire entre le lundi 30 mars et le vendredi 10 avril 2020.

Octopus oriente et conseille le/la stagiaire dans ses démarches lors des temps spécifiques dédiés (répartis tout au long de la formation) : mise à disposition de bases de données, listings de sites Internet ciblés, etc.

Objectifs :

– Mettre en pratique les connaissances acquises précédemment,

– Être confronté·e à la réalité du secteur,

– Favoriser les contacts avec les professionnel·le·s pour une meilleure insertion à l’issue de la formation.

Validation

Attestation d’assiduité en formation.

Modalités de candidature

Ouverture des candidatures : avril 2019.

Intervenant·e·s et partenaires

Intervenants principaux :

      • Patrick Faubert, régisseur son, agence Ramdam
      • Anthony Duvalle, régisseur son et musicien, agence Ramdam
      • Jean-Luc Petit, gérant, Audio-lum
      • Stéphane Ley, régisseur son

Nos partenaires :

agence Ramdam audio-lum  Studios Césame Toulouselogo Art'Cade 180x140

 

Merci à tous nos partenaires et à toutes les structures accueillant les stagiaires dans le cadre du stage en entreprise.

Notre organisme de formation remplit les 21 critères du Décret Qualité Datadock.Cette formation a obtenu le label qualité Certif’RégionInscrit sur la liste du CNEFOP, ce label est délivré aux établissements de formation en capacité de démontrer qu’ils mettent en œuvre et respectent les critères de qualité définis par les financeurs.